Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vos élus MoDem - Mouvement Démocrate de Clichy

Alice LE MOAL, Deuxième Adjointe au Maire , Education & Affaires scolaires, Conseillère départementale des Hauts-de-Seine

Sébastien RENAULT, Septième Adjoint au Maire, Développement économique, Emploi et Relations Entreprises, Adjoint délégué du quartier Bac d’Asnières/Fournier/Pasteur/Neuilly

Josette de MARVAL, Conseillère municipale déléguée Résidence, autonomie et loisirs des séniors

Colette MICHEL, Conseillère municipale déléguée Dynamisation du centre-ville

Julien BOUCHET, Conseiller municipal délégué Entrepreneuriat - Economie sociale et solidaire

Recherche

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 08:11

Les élus du groupe MoDem sont à votre écoute pour toute sollicitation : demande d'information, simple échange, entretien personnel... Vous pouvez les contacter via téléphone et courriel et les rencontrer en Mairie en prenant rendez-vous au préalable.

 

261 755 image stephane cochepain tr 50

Stéphane COCHEPAIN

Conseiller Municipal

Président du groupe MoDem

stephane.cochepain@ville-clichy.fr

 

 

 

 

238_745_image_sebastien_renault_tr_132.jpg

 Sébastien RENAULT

Conseiller Municipal

sebastien.renault@ville-clichy.fr

 

 

 

 

 

226 739 image jean marie sarrot tr 136

Jean-Marie SARROT

Conseiller Municipal

jean.marie-sarrot@ville-clichy.fr

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 10:37

La crise du logement frappe durement les plus fragiles mais aussi les classes moyennes qui se paupérisent. Fidèles à nos engagements, nous continuons de porter un projet de qualité de vie pour tous, articulé autour d’une véritable mixité sociale dans notre ville pour permettre à chacun de se loger, dans le social comme dans le privé. L’effort de construction doit être accentué à destination des familles afin de leur permettre de se maintenir sur Clichy dans des appartements de taille adaptée.

 

Mais encore faut-il pouvoir se loger dans des conditions décentes et la ville œuvre résolument pour résorber l’habitat indigne et insalubre, en luttant contre les marchands de sommeil tout en aidant les propriétaires à réhabiliter leurs biens. Le programme ANRU participe à la rénovation urbaine et à la requalification d’ilots anciens dégradés, dont les premiers résultats sont désormais visibles, par exemple au 91 rue de Paris avec un bel immeuble d’angle de 31 logements intermédiaires. Elus Modem, nous sommes fiers d’avoir permis la mise en œuvre de ce programme en votant le PLU.

 

En cette nouvelle année, tournons nous vers l’avenir et vers le fleuve en portant l’espoir que le projet du Bac d’Asnières réponde à toutes vos attentes. Nous soutiendrons la construction d’une majorité de grands logements (F3 et F4) et appelons de nos vœux les plus vifs l’ouverture du quartier sur la Seine et non sur la centrale à béton…

 

A chacun d’entre vous, nous adressons nos meilleurs vœux pour 2013 !

 

Stéphane Cochepain, Alvine Moutongo-Black, Sébastien Renault, Jean-Marie Sarrot

 

__________________

 

Tribune publiée dans Clichy Mag - Décembre 2012 - Janvier 2013

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 13:00

Monsieur le Maire, Chè(res) collègues,

 

La rentrée scolaire s’est plutôt bien passée dans notre ville, le slogan «  Un prof dans chaque classe », que nous appelions de nos vœux, fut une réalité puisque les enseignants n’ont pas manqué à l’appel dans les établissements scolaires clichois. Cependant nous avons été alertés ces dernières semaines par de nombreux parents d’élèves, élèves et enseignants, qui sont particulièrement inquiets et préoccupés par des comportements manifestement inadaptés de certains personnels de service auprès des enfants dans les écoles clichoises.

 

Quelques témoignages évoquent des manquements de certains agents envers les enfants, par exemple en faisant usage d’un langage très familier, voire vulgaire. 

De leur cotés, des enseignants regrettent que certains agents soient peu enclins à collaborer en bonne intelligence avec le personnel éducatif, en refusant par exemple d’assurer certaines tâches comme la surveillance des récréations.

 

Nous tenons à préciser qu’il n’est nullement question de généraliser ni de stigmatiser une partie du personnel municipal et notre démarche a pour seul objectif de prévenir toute amorce de crise entre parents d’élèves, agents de service et enseignants afin de rétablir un climat de sérénité et de confiance au sein des écoles.

 

Le travail et l’encadrement auprès des enfants nécessitant une qualification particulière et adaptée,  nous souhaitons nous assurer que ces conditions soient bien remplies pour les personnels en poste dans les écoles et les centres de loisirs.

 

Monsieur le Maire, quelles mesures comptez-vous  prendre ou avez-vous prises pour garantir un encadrement des élèves dans le respect de chacun et pour assurer une collaboration optimale entre personnels de service et personnels enseignants ?

 

Je vous remercie

 

_________________

 

Question d'actualité lue par Sébastien Renault au Conseil Municipal du 18 décembre 2012

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 18:09

Avec la nouvelle majorité gouvernementale, la communauté enseignante aspire à une refondation du système scolaire ayant comme priorités la jeunesse au coeur de l'action publique et un statut de l'enseignant revalorisé.

 

Comme annoncé lors de la campagne électorale, l'Education nationale a fait l'objet de mesures d’urgence ces dernières années :

     -manque de formation pour les enseignants stagiaires ;

     -saignée des effectifs ;

     -mobilité forcée et polyvalence des enseignants non-titulaires ;

     -suppression de postes ;

     -fermetures de classes ;

 

Aussi, il importe que les mesures d’urgence annoncées par le gouvernement bénéficient aux établissements scolaires clichois comme par exemple :

   -un renforcement en personnels supplémentaires aussi bien dans les écoles maternelles, élémentaires qu'en collèges et en lycées ;

   -le rétablissement des RASED (Réseaux d'Aide et Soutien aux Enfants en Difficulté), acteurs essentiels dans la lutte contre le décrochage scolaire ;

   -l'ouverture d'une classe SEGPA (Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) pour les collégiens clichois en difficulté, car malgré l'existence de trois collèges à Clichy, ceux-ci sont obligés d'être scolarisés dans les communes avoisinantes.

 

Les élus MoDem de Clichy affirment leur volonté d'être vigilants, constructifs, et sont mobilisés pour que notre système d'éducation retrouve sa primauté, que tous nos enfants soient des citoyens de demain fiers de leur nation !

 

Stéphane Cochepain, Alvine Moutongo-Black, Sébastien Renault, Jean-Marie Sarrot.

 

--------

 

Tribune publiée dans Clichy Mag - Septembre 2012

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 19:47

Voilà plus d’une année que les élus du groupe MoDem se sont engagés au service des Clichoises et des Clichois en acceptant de rejoindre la majorité municipale.

 

 Notre action dans le cadre de nos délégations et nos priorités pour la Ville ont été significatives  : 

 

  • maîtrise de la dépense municipale, non augmentation des impôts, et réduction de la facture du chauffage urbain;
  • actions et manifestations pour défendre les droits des femmes au quotidien ;
  •  mise en avant des dispositifs de la Ville en faveur de l’emploi et de l’insertion et développement de la relation avec les entreprises ;
  •  volonté d’infléchir la politique du logement vers plus de mixité sociale ;
  •  plan général de mobilisation pour la propreté et l’amélioration du cadre de vie, etc…

 

Nous continuerons ainsi d’agir pour l’intérêt général, solidaires du travail de la majorité municipale.


Néanmoins, après deux campagnes électorales intenses, il est temps aussi pour tout le monde de se ressourcer pour une meilleure rentrée en dépit de la crise économique, financière et sociale.


Ainsi, pour tous ceux qui n’ont pas la possibilité ou les moyens d’aller à la mer, Clichy Plage viendra à eux dès début juillet : un lieu d’échanges, de rencontres, de convivialité, et une véritable passerelle entre tous les Clichois !


Excellentes vacances à toutes et à tous !

 

Stéphane Cochepain, Alvine Moutongo-Black, Sébastien Renault, Jean-Marie Sarrot.

 

_________

 

Tribune publiée dans Clichy Mag - Juillet/Août 2012

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 08:16

M. Gilles Bacquaert, Directeur Général des Services à l'Hôtel de Ville de Clichy, a quitté ces fonctions officiellement la semaine dernière. Les élus MoDem présents à son pot de départ ont salué la qualité de son travail. L'intérim est assuré par Mme Linda Maguarian.

 

Une soirée d'honneur avait également aussi lieu pour les enseignants clichois et les départs en retraite des focntionnaires méritants. Les élus MoDem dont Stéphane Cochepain étaient présents à cette occasion.

Partager cet article

Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:33

Les élus du Mouvement Démocrate ont adopté le budget lors de la séance du Conseil Municipal du 10 avril dernier.

 

En effet, nous soutenons un budget municipal volontariste qui vise à protéger les Clichois, reposant sur des orientations fortes tout en poursuivant les priorités engagées (blocage de la fiscalité sur les ménages, maîtrise des dépenses du personnel dans un objectif de stabilité des effectifs…).

 

Néanmoins, nous considérons que l’avenir de notre Ville doit passer par l’intercommunalité. C’est une priorité à nos yeux si nous voulons que Clichy puisse bénéficier, à travers cette synergie, de projets communs.

 

L’intercommunalité est aussi exigeante en termes de maîtrise des finances locales : notre ville réduirait encore plus ses dépenses dans un certain nombre de domaines en mutualisant ses moyens. Clichy doit insister conjointement sur la qualité croissante des services et le développement de la mutualisation du partenariat à chaque fois que cela est possible.

 

Clichy ne peut pas affronter l’avenir seule, car elle n’en a pas les moyens.L’intercommuncalité constitue donc une dynamique que nous aimerions rejoindre, à l’heure où les synergies sont indispensables au regard des difficultés de financement des projets.

 

 

Stéphane Cochepain, Alvine Moutongo-Black, Sébastien Renault, Jean-Marie Sarrot, Rachid Haddadi.

 

_________

 

Tribune publiée dans Clichy Mag - Mai 2012

 

Partager cet article

Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 12:14

François Bayrou a adressé, mercredi 25 avril, une lettre aux candidats du deuxième tour

"Vous participez au second tour de l’élection présidentielle. Il me paraît normal de vous rappeler ce qui a été essentiel pour les plus de trois millions d’électeurs qui m’ont apporté leur suffrage au premier tour.

Le premier élément crucial pour eux et pour moi aura été la vérité sur la situation du pays, la prise en compte de la réalité des faits.

Je ne crois nullement que la crise financière soit derrière nous. Je pense au contraire que la crise est devant nous, et qu’elle sera très dure. Je pense que les déficits, commerciaux et budgétaires, qui s’accumulent pour notre pays menacent à court terme notre modèle social et que la multiplication des promesses non financées aggravera encore ce risque.

Et parce que nous allons vivre ces moments difficiles, l’attitude personnelle des gouvernants comptera beaucoup. C’est une question de valeurs, personnelles autant que politiques. Depuis des années, c’est la violence des attitudes et des mots, la guerre d’un camp contre l’autre, la complaisance à l’égard des extrêmes qui caractérisent notre pays. Le refus de la violence perpétuelle dans la vie politique, les valeurs de respect des sensibilités différentes, la reconnaissance du pluralisme, la recherche de l’équilibre, sont la condition nécessaire à l’esprit d’unité nationale dont nous aurons besoin face à la crise.

C’est ainsi, et seulement ainsi, par la vérité et l’unité que la France pourra regarder en face les conditions de son redressement. Et d’abord de son redressement financier. Or la recherche de l’équilibre des finances publiques n’est obtenue dans vos deux projets que par l’affichage d’une croissance impossible à court terme. Je vous demande instamment de réfléchir à ce péril et d’envisager des mesures crédibles pour l’écarter s’il est encore temps.

Pour moi, la décision constitutionnelle, inscrite dans le traité européen, de renoncer pour l’avenir aux facilités du déficit, du moins en période de croissance, la « règle d’or », doit s’imposer à tous les pays qui ont l’euro en partage. Non pas pour faire plaisir aux « marchés », ou à « Bruxelles », mais parce que c’est le seul moyen d’éviter pour la France et les Français, particulièrement pour les plus fragiles, la catastrophe sociale qui s’annonce.

La France s’est construite depuis la guerre autour du modèle social né du Conseil National de la Résistance. Nous y tenons, non pas comme à une tradition, mais comme à notre principale aspiration nationale. Nous le regardons non pas comme notre passé, mais comme notre avenir. Nous savons qu’il devra se réformer, mais dans la justice et la solidarité. Or c’est dans le concret de la vie de tous les jours que justice et solidarité risquent d’être menacées.

La sauvegarde de notre modèle social et de services publics impose de restaurer et de développer fortement notre appareil de production. La France est, Grande-Bretagne exceptée, le seul des grands pays européens qui connaisse l’effondrement de son commerce extérieur. Ce n’est pas viable. Pourtant, nous avons d’immenses marges de progression, et donc de création d’emplois durables, de ressources pour les familles.

C’est là que va se gagner ou se perdre le combat de notre avenir national, en particulier dans la recherche de stratégies nationales de production, filière par filière. Une évolution de la démocratie sociale dans l’entreprise est aussi un élément crucial de ce redressement. La représentation des salariés, avec droit de vote, au conseil d’administration des grandes entreprises, sera un signe déterminant en ce sens.

La crise de l’éducation en France est un enjeu du même ordre. La situation de l’école, notamment à l’école primaire et au collège, ne peut être acceptée. Des centaines de milliers d’enfants voient leur avenir barré faute de se voir garantir les acquis nécessaires, maîtrise de l’écrit, du chiffre, de la langue. Faute de consacrer à ces fondamentaux le temps scolaire indispensable, les inégalités sociales se perpétuent et s’aggravent dans cet échec. Ce combat national oblige à un nouveau contrat entre l’école et la nation, qui touchera à la question des pratiques, de l’organisation, du développement de l'alternance et de l’apprentissage, aussi bien que des moyens.

La moralisation de la vie publique, le changement des pratiques du monde politique représentent une attente des citoyens dont vous ne pouvez ignorer la gravité. L’interdiction du cumul des mandats pour les députés, la diminution du nombre des parlementaires, le renforcement de la parité hommes femmes, le changement de loi électorale pour assurer la représentation des grands courants d’opinion, en tout cas de ceux qui atteignent 5 % des suffrages, à l’Assemblée nationale, au sens le plus large la garantie du pluralisme, la consécration de l’indépendance de la justice, le renforcement de l’indépendance des médias, l’assainissement du financement de la vie politique, la lutte contre la corruption et la prise illégale d’intérêts, tout cela est urgent. Les deux partis que vous représentez ont souvent pris des engagements, mais jamais ils ne sont allés plus loin. Je crois que cette moralisation est vitale pour que la confiance revienne entre citoyens et élus. Seule la voie référendaire permettra de les imposer à un monde politique qui n’a guère envie de voir changer les règles d’un jeu qui lui convient.

L’Europe a été durement attaquée pendant cette campagne. On lui a fait porter tour à tour la responsabilité de l’immigration et celle de l’absence de croissance. Je veux vous dire que pour nous, il est impossible d’envisager notre avenir national sans projet européen. L’Europe n’est pas seulement notre horizon : le jour où elle existera vraiment, elle sera notre seule arme politique et économique efficace dans la tourmente mondiale. L’Europe souffre aujourd’hui d’absence de gouvernance, de transparence et de lisibilité. Ce n’est pas avec moins d’Europe que la France s’en sortira ! C’est avec une Europe plus forte, plus solidaire, plus lisible, donc plus communautaire. Dans cette perspective, les renforcements de la zone euro, comme de l'espace Schengen, sont une étape prioritaire.

Des millions de Français partagent ces valeurs et ces préoccupations. Ils seront, je n’en doute pas, attentifs aux orientations qui seront les vôtres sur ces questions durant la campagne du deuxième tour.

Je vous prie de croire à l’assurance de mes sentiments cordiaux."

Partager cet article

Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 16:10

Suite aux résultats du 1er tour de l’élection présidentielle de dimanche dernier, nous souhaitons adresser nos sincères remerciements aux Clichoises et aux Clichois qui ont apporté leur voix et leur confiance à François Bayrou.

 

Certes, les résultats ne sont pas à la hauteur de la qualité de la candidature et du programme de François Bayrou. Néanmoins, il réalise un score honorable et encourageant dans notre département des Hauts-de-Seine.

 

Le combat pour le rassemblement du Centre doit continuer, merci encore à François Bayrou de l’avoir porté durant cette élection et à vous clichois, de l'avoir soutenu.

Partager cet article

Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 11:46


François Bayrou, invité de Parole directe sur... par bayrou

 

François Bayrou était l'invité de Parole Directe sur TF1, dimanche 15 avril. Pour lui "ce n'est pas de démonstrations de force dont le pays a besoin, mais de démonstrations de vérité".

Partager cet article

Repost0