Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos élus MoDem - Mouvement Démocrate de Clichy

Alice LE MOAL, Deuxième Adjointe au Maire , Education & Affaires scolaires, Conseillère départementale des Hauts-de-Seine

Sébastien RENAULT, Septième Adjoint au Maire, Développement économique, Emploi et Relations Entreprises, Adjoint délégué du quartier Bac d’Asnières/Fournier/Pasteur/Neuilly

Josette de MARVAL, Conseillère municipale déléguée Résidence, autonomie et loisirs des séniors

Colette MICHEL, Conseillère municipale déléguée Dynamisation du centre-ville

Julien BOUCHET, Conseiller municipal délégué Entrepreneuriat - Economie sociale et solidaire

Recherche

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 10:40

Monsieur le Maire, cher(e)s collègues,

 

Nous partageons tous le même constat : les rythmes scolaires actuels sont inadaptés aux besoins des enfants et doivent être reconstruits. Trop d’heures de cours sont concentrées sur peu de jours de classe. Les longues journées épuisent les élèves, fragilisent ceux qui rencontrent le plus de difficultés et ne permettent pas un apprentissage de qualité. Il est donc nécessaire de rééquilibrer la semaine à l’école en répartissant les cours sur 4,5 jours et en favorisant la pratique d’activités culturelles et sportives sur le temps libre dégagé.

 

Mais cette étape nécessaire n’est pas suffisante pour une refondation de notre pacte éducatif, et la question de la durée des vacances estivales comme la révision des contenus pédagogiques ne peuvent être abordés séparément. Une réforme plus large et mieux concertée aurait permis le rassemblement de toutes les énergies indispensables au redressement de notre système éducatif. Au contraire, le Gouvernement a préféré agir dans la précipitation et le désordre en attisant la division et le mécontentement.

 

L’intérêt de l’enfant et sa réussite éducative sont des enjeux trop importants pour opposer  les uns aux autres. A Clichy, nous devons prendre le temps pour mettre en place ces nouveaux rythmes dans les meilleures conditions. La réforme nécessite une orchestration et une concertation approfondies entre les services municipaux, l’Education Nationale, les parents d’élèves, les associations et les élus.

 

Les communes sont fortement sollicitées et devront mobiliser des moyens humains et financiers pour proposer animations et encadrement sur les plages horaires laissées vacantes par l’Education Nationale. Une grande concertation devra ainsi s’ouvrir pour que notre ville répondent aux enjeux de la réforme : définir les activités périscolaires de fin d’après-midi, recruter et former le personnel adapté d’encadrement et d’animation et définir les modalités opérationnelles de mise en œuvre comme par exemple la question du partage des salles de classes entre activités éducatives et périscolaires.

 

Dans un contexte de restriction budgétaire, nous avons également le devoir moral devant les Clichois de ne pas nous précipiter afin d’affecter au mieux les dépenses publiques dans un souci d’efficacité et d’économie. 

 

Conscients de l’importance de ces enjeux, les Conseils d‘Ecole de Clichy se sont exprimés majoritairement en faveur d’un moratoire pour appliquer la réforme l’année prochaine. Nous même appelions de nos vœux un report de la réforme à la rentrée 2014. Nous ne pouvons donc que nous réjouir que la Municipalité fasse le choix de la responsabilité en demandant cette dérogation. Pour toutes ces raisons et pour la qualité de l’éducation à Clichy, nous voterons pour cette délibération.

 

Je vous remercie

 

Stéphane Cochepain, Alvine Moutongo-Black, Sébastien Renault, Jean-Marie Sarrot

 

________________

 

Explication de vote lue par Sébastien Renault au Conseil Municipal du mardi 26 février 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by elus-modem-clichy - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires